Les mots qui ouvrent

Les mots qui courent. Le long des pages, le long des plages, le long des bras. Les mots qui s’entassent dans la tête, dans la bouche, dans les mains, dans les pieds. Les mots-fourmis. Les mots à z’ailes. Les mots-oiseaux. Les mots du ciel. Les mots du rêve et des histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *