Histoire(s) à penser #2

Celui qui mange l’estomac plein, creuse sa tombe avec ses dents. C’est le proverbe turc qui le dit. Et toi, tu dis quoi ? Et vous ? Et nous ? On se demande qui tire la couverture à soi puis à boulet rouge sur celui qui coupe l’arbre qui nous donne de l’ombre. Euh… Enfin on se questionne. Bon. Écoutez si vous le voulez. C’est l’histoire de celui qui en voulait toujours plus…

Histoire(s) à penser

Dans notre agenda, en juin, il restait deux séances de lecture-philo au lycée professionnel d’Halluin.
Bon. On fait quoi ? On annule ? On reporte ? On propose une visio ? Hum.
Ou alors… on enregistre une histoire et un rebond philosophique, en musique ? Oui oui oui !
Voici donc un premier enregistrement, le deuxième suivra…
Merci à Yann Flament, professeur de philosophie, et à Gilles Anquez, musicien-monteur-créatif.
Belle écoute à tous, à toutes. Et joyeuses réflexions partagées !

Et maintenant ? On lit où ?

L’histoire et le vent poussent. Dedans. Dehors.
Et nous ? on raconte. Encore et encore.
On lit. Tous les jours. Où ça ?
Personne ne le sait vraiment. Des reports. Ici ou là.
Ce qui est sûr c’est que nous retrouverons bientôt
le chemin de la rue et de ses occupants.
Alors ? On vous donne rendez-vous n’importe où,
là où ça vous chante, là où ça nous dit.

Enfants, adultes,
C’est la dernière histoire confinée !
MERCI D’AVOIR ÉCOUTÉ, PARTAGÉ.

Au plaisir de vous retrouver, de vous rencontrer.
Bon vent ! dans les mots, aussi !

Du vent dans les mollets

C’est partiiiiiiii ! Hissez la grand voile ! Demain, nous partons à vélo.
N’oublie pas de prendre les sandwichs aux lentilles, des biscuits à tremper dans le thé et ta flûte !
Je m’occupe des crayons de bois et des feuilles volantes.
Nous dormirons à la belle étoile. La lune est jolie, aussi.
Les rollers ? une autre fois. Joie, joie, joie !

Nous irons au bois

Sur radio Bois Blancs et dans votre canapé, la poésie s’offre à vous.
Nos chemins empruntent ceux des textes d’auteurs et des créations maison.

Retrouvez-nous les lundis et les mercredis, à 16 heures,
pour un duo de textes et deux voix avec Marie-Noëlle Dehondt
sur www.radioboisblancs.fr

Et plus encore, en musique ♫ avec Gilles Anquez, en écoute libre, ici.

On mélange les lettres et on recommence

On pourrait ouvrir une petite liste de (manières d’être) parents. Un catalogue, à la Ponti ?
C’est que le modèle n’est pas… unique. Il en existe une variété immense.
Et mieux encore ! Cette multiplicité habite le parent unique !
Le hic, c’est justement quand cette diversité est écrasée par un parent dominant. Le putsch, quoi.
Les enfants l’ont bien compris. Ils offrent d’ailleurs à leurs parents des occasions inespérées de s’essayer à d’autres manières d’être.
MERCI !