On mélange les lettres et on recommence

On pourrait ouvrir une petite liste de (manières d’être) parents. Un catalogue, à la Ponti ?
C’est que le modèle n’est pas… unique. Il en existe une variété immense.
Et mieux encore ! Cette multiplicité habite le parent unique !
Le hic, c’est justement quand cette diversité est écrasée par un parent dominant. Le putsch, quoi.
Les enfants l’ont bien compris. Ils offrent d’ailleurs à leurs parents des occasions inespérées de s’essayer à d’autres manières d’être.
MERCI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *