Semer le doute ? Le cultiver ?

D’un pied sur l’autre, oser une danse hésitante. Vivante. Compter les pas qui nous séparent d’une ligne toute tracée. Décrocher les questions entêtantes et les coucher sur le papier.
Nous voilà, à détricoter les fils emmêlés de nos nuits de doutes, prêt.es à écrire et à partager ce qui fait de nous des êtres de possibles.

Avec des jeunes du quartier de Moulins et l’association Itinéraires, dans le cadre d’un projet relié au festival Le temps d’une lune d’Attacafa.

Ici, au Prato. Hier à la maison de quartier Les Moulins. Demain, à la médiathèque et à la faculté de droit. À suivre… sans aucun doute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *