Printemps de grâce

Toucher peau Toucher terre Toucher bancal

Toucher poussière Toucher canaille Toucher silence 

Toucher lait Toucher fragile Toucher ciel 

Toucher miel Toucher absence Toucher artère 

Toucher béton Toucher rivière Toucher lenteur 

Toucher cœur

ELSA HIERAMENTE, artiste auteure, travaille avec le corps et sa relation au monde. Elle nous rejoint pour la 25ème édition du printemps des poètes autour de La Grâce.

Nous vous invitons à la rencontrer,
à la médiathèque de Lille-Sud :

le SAMEDI 9 MARS de 14h à 16h
et le SAMEDI 16 MARS de 14h à 16h
pour des ATELIERS D’ÉCRITURE
ouverts à toutes et à tous à partir de 12 ans*

le SAMEDI 16 MARS à 16h30
pour une LECTURE-PERFORMANCE DES TEXTES écrits en ateliers et dans la rue, à deux voix, en musique et en corps.

*renseignements et inscriptions à contact@duventdanslesmots.org ou directement à la médiathèque

Itinéraires littéraires

Vous avez adoré participer à nos ateliers d’écriture avec Denis Lachaud, Rim Battal, Antoine Mouton, Lucie Baratte, Julia Galaski, Hala Mohammad ou Justine Arnal ?

Vous débordez d’idées ou d’envies de rencontres littéraires ?
Ça tombe bien !

Nous aimerions réfléchir avec vous à nos prochains projets à Lille Sud !
La Fabrique du Sud nous ouvre ses portes pour en discuter lors d’un salon de thé le mercredi 14 février, entre 15h et 17h.
La poésie s’écrit au pluriel !

Ouï.

Un bain d’écoute ? ici et maintenant – des ateliers d’écriture et de création sonore
Avec Frédérique Lamblin et Emma Prat,
les comédiens et comédiennes de la Cie Quanta

Les sons du dehors, les sons du dedans, se précipitent.
Ils m’envahissent parfois. Se dispersent. Ressurgissent dans le silence.
Ils tracent des sillons dans mon intérieur, dans mes relations.
Laisser les murmures ? Embrasser le brouhaha ?
Entendre. Tendre. Une oreille à la fois.
Choisir d’écouter. Et composer. 
La poésie transforme. 
Tout arrive au tout.

On vous livre de la poésie ce week-end ?

Samedi à 18h à la médiathèque de Lille-Sud
IL NE FAUT PAS PLIER LA TERRE
Lecture-performance, en musique et en argile live

Dimanche de 16h à 18h au marché de la poésie (au Gymnase)
LA MÉLODIE DES TUYAUX
La poésie se chuchote et se chante, en deux voix trois minutes.

https://www.escalesdeslettres.com/marchedelapoesiedelille

C’est doux comme une fausse fourrure. C’est gratuit, pour toutes et tous. Joie !

Il ne faut pas plier la terre

Les ateliers avec Justine Arnal et Emmanuelle Duguet sont finis.
Les textes produits en ateliers ont été rassemblés. Ils dialoguent avec des photos de modelage, dans un recueil bientôt prêt à être imprimé.

On vous en livre des extraits samedi prochain ? À 18h, à la médiathèque de Lille Sud.
Une lecture – performance, en musique et en argile live ! Suivie d’un apéro.
Gratuit. Pour toutes et tous.

Ouvrir la rue et nos oreilles

Jeudi, il sera temps d’écouter ce que les jeunes ont à dire de la place des adolescentes et des femmes dans l’espace public.
Le temps d’un collage de portraits sur les murs de la ville, le temps de découvrir les pastilles sonores créées à partir des paroles récoltées, des récits et des réflexions couchées sur le papier.

Merci aux passantes, aux passants, aux éducatrices et aux jeunes du Valdocco qui ont saisi l’occasion d’aborder un sujet sensible, intime et public.
Merci à Gilles Anquez (musicien, créateur de documents sonores) et à Yann Flament (enseignant de philosophie) pour leur investissement dans ce projet et dans l’animation des ateliers.
Merci à La Dame qui colle pour son endurance à rendre visible les adolescentes et les femmes.
Merci aux délégations Jeunesse et Droits des Femmes de la Ville de Lille, pour leur accompagnement et leur soutien.

L’art d’être ensemble

Des mots, nos voix, la musique.
Tout est là. Les sens et les sons en éveil.
L’histoire dont on rêve s’écrit au pluriel.

Pendant une année, avec des enfants du quartier de Lille Sud, nous avons expérimenté L’ART D’ÊTRE ENSEMBLE à travers des récits, des chansons en langues étonnantes et étrangères, des créations sonores et graphiques, avec les instruments de l’orchestre.
Un projet collectif, à la croisée des pratiques et des chemins individuels.

On vous partage nos découvertes et nos créations !
Le 19 octobre à 17h au centre social de l’Arbrisseau et le 21 octobre à 15h à la médiathèque de Lille Sud.

Avec les enfants de l’espace éducatif de l’école Wagner, du Centre social et culturel de l’Arbrisseau
et les associations L’inter(s)tisse et Attacafa.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=pfbid02ANzczTJx8gGxy1yhHkxsqzCKZThum6WMcTNa8YmHchcrUjyd6GQg9w3wnPCHx8osl&id=100079018122756

La rue parle à la rue

Chemins de pensée et rues questionnantes.
La place des adolescentes et des jeunes femmes dans l’espace public interroge.
Qui est concerné·e par cette question ? Qui se sent concerné·e ? Qui en parle ? À voix basse, à voix haute ? Comment prendre la parole ? Comment susciter du dialogue ? Comment ouvrir l’espace de pensée ? Comment ouvrir la rue ?

On fait le mur. Avec nos carnets, un enregistreur et l’intention d’ouvrir des espaces de réflexion, tout en poésie.
De ces enregistrements naîtront des bulles sonores, partagées via des collages dans l’espace public, sur les lieux de création et de passage. La dame qui colle, artiste de rue, se joindra au projet pour réaliser et coller des portraits de femmes et de jeunes femmes.
Vous êtes invités à découvrir écouter !
LE JEUDI 26 OCTOBRE, au square Colette à 15h30.

Hier est demain !

Les cartes sont envoyées. Mascarade joyeuse.
La musique a ouvert la voie.
La prochaine fois, tout sera aussi beau.
Nous rirons autant. Nous danserons sûrement.

La fête est derrière nous. La fête est devant nous.
Et je voudrais que les histoires soient toujours au centre du monde !

Merci et bravo à toutes, à tous, pour ce moment heureux, libre et créatif.
Aux habitant·es du quartier et d’ailleurs, aux intervenant·es et bénévoles,
à Ghislaine, Gilles, Liza, Joë, Marie-Noëlle, Magalie, Matthieu, Annélie, Noémie, Didier, Marlène, Aude, Mélanie, Valéry, Claire, Bas, Joël