Ça me dit ! Et dimanche ? Aussi.

C’est encore et toujours la rentrée. Et ouais. Cirez vos chaussures et préparez votre sac à goûter. Nous, on est prêts à vous en raconter, des histoires.

Rendez-vous à la médiathèque de Sars et Rosières, samedi de 10h à 11h30 (et plein d’autres samedi à venir). Et dimanche, au Fort de Mons, de 14h à 16h

Plus d’infos ?

Réseau des médiathèques de la Vallée de la Scarpe : https://sivs.bibli.fr/

Bibliothèque du Fort de Mons : https://monsenbaroeul.bibenligne.fr/au-programme

Qu’est-ce que tu racontes ?

Quoi ? Qui ? Quand ?

Maintenant ! L’association Du vent dans les mots cherche un lecteur ou une lectrice pour animer des séances d’histoires avec des tout-petits et des plus grands.

À Lille Sud, surtout. Dedans, dehors et avec joie.

Pour discuter de cette proposition, de vos compétences et de votre élan à rejoindre le projet de l’association Du vent dans les mots, vous pouvez envoyer un mail à  contact@duventdanslesmots.org

illustration de Laurent Moreau – À quoi penses-tu ?

Du vent chaud dans les mots

« Maman ! Je crois que ce chapeau est trop grand.
– Mais non…
– Maman ! Je crois qu’il fait trop chaud pour travailler.
– Ah. Oui… »

On garde les histoires au frais et on se retrouve à Lille Sud :
– mercredi 20 juillet, de 15h à 18h au stade Raymond Coppa avec Le chemin rouge
– jeudi 21, mardi 26 et jeudi 28, de 17h à 18h30 rue Giraudoux
– vendredi 22 à partir de 17h pour le banquet citoyen au Grand Sud

Peut être une image de 1 personne et plein air

On s’écrit, cet été ?

Chère amie,
Je t’écris depuis Lille Sud. J’y partage, comme chaque année, des histoires très heureuses. Cet été, une illustratrice fantastique nous a emmenés en balade dans un univers foisonnant. Elle s’appelle Magali Attiogbé. J’ai aussi fabriqué un très joli livre avec La Feuille. Et plein d’autres choses que je te raconterai. Ça te plairait sans doute de venir !
J’espère que tout est bien pour toi.
Je t’embrasse.

PS : ici, les gens sont débordants de créativité et d’envie de faire ensemble. Je prendrai le temps de toutes et tous les remercier.

Qui mène la danse ?

Nos bras dans le noir voient clair ensemble.
Le son se transmet en ondes.
Les corps savent où ils doivent aller.
Les danseuses jouent à gauche et à droite, sans aucune pensée latérale.
Elles planent et s’envolent. S’éparpillent dans les airs.
Elles embrassent le vide et le couvrent d’espérance.
Elles basculent le poids du monde à la vitesse qui est la leur.

Extraits de la performance « Chœur »
Avec les danseuses et les danseurs de Sabine Anciant
Texte et voix de Frédérique Lamblin